Les poteaux en béton

Les poteaux en béton

Les poteaux en béton sont généralement réalisés dans le domaine des gros œuvres comme élément porteur. Ils peuvent toutefois servir d’élément de décoration également ou encore pour des clôtures. Dans tous les cas, leur réalisation doit respecter scrupuleusement les différentes étapes, les techniques et les calculs indispensables pour des dimensionnements exacts. Rigueur, prudence et habilité doivent ainsi être au rendez-vous pour ce genre de construction.

Les critères de bases pour la construction

Avant de réaliser des poteaux en béton, vous devrez savoir qu’il s’agit d’éléments de maçonnerie, dont le rôle principal réside dans la compression. En effet, ces poteaux ont pour but de transmettre les charges verticales et horizontales aux fondations.

Ils peuvent prendre différentes formes, selon les types de construction, même s’ils sont généralement en section carrée ou rectangulaire. Il faut comprendre également qu’avec les charges que devront supporter ces poteaux, ils sont soumis au phénomène de flambement. Il s’agit particulièrement du fléchissement physique du poteau dans une direction. Dans la réalisation de votre poteau donc, vous devrez aussi contrer cette flexion. Voilà d’ailleurs une raison pour laquelle il est indispensable d’utiliser des armatures pour renforcer le béton, surtout qu’ils devront supporter toute une structure.

Si vous ne maîtrisez pas toutes les techniques et les étapes indispensables pour ces genres de travaux, il est préférable de faire appel à un professionnel. Ce dernier saura effectivement vous guider sur les choix des dimensions des poteaux, mais aussi de la nature de l’armature qu’il faudra poser.

Les différentes étapes de réalisation

La principale utilité d’un poteau en béton réside dans le support d’une structure, qu’il soit constitué pour devenir un élément décoratif ou pour soutenir les charges du bâtiment depuis les fondations.

  1. Avant de mettre en place donc vos poteaux en béton, il vous faudra impérativement réaliser les fondations.
  2. Vous pourrez ensuite effectuer toutes les tâches afférentes à la mise en place des armatures.
  3. Selon les charges à supporter, vous y mettrez les ferraillages en fonction. En effet, il vous faut connaître la position, le diamètre et le nombre d’armature à mettre en place pour éviter d’augmenter le coût des travaux en y mettant trop ou d’en mettre trop peu.
  4. Par la suite, vous vous attaquerez au coffrage et au coulage du béton.

Si vous n’avez pas l’expérience nécessaire pour réaliser les poteaux correctement, il vous est possible de faire appel à un spécialiste du métier.

Pour en savoir plus :

Articles en relation