Tout savoir sur le béton auto-plaçant

Tout savoir sur le béton auto-plaçant

Le béton auto-plaçant représente une véritable révolution dans le marché de la construction. Ce béton auto-nivelant, appelé aussi auto-compactant, se distingue du béton classique par son importante fluidité. Voici un comparatif des différents types de béton et un aperçu des caractéristiques du béton auto-plaçant.

Les origines de ce nouveau matériau

Le manque de fluidité du béton a longtemps causé des problématiques sur les chantiers de construction, la mise en œuvre du béton ne se faisant sans heurts. Il arrivait fréquemment que les ouvriers doivent ajouter de l’eau au mélange afin de le rendre plus fluide, sans oublier les outils vibrants devant être utilisés. La dilution avec de l’eau avait pour incidence de fragiliser le matériau.

Voilà pourquoi l’apparition du béton auto-plaçant a modifié les perspectives. Originaire du Japon au cours des années 80, l’utilisation de ce type de béton s’est développée en France dès les années 90.

Le béton auto-plaçant doit sa plus grande fluidité à des adjuvants super-plastifiants qui entrent dans sa composition. La mise en œuvre du matériau s’en trouve grandement facilitée : remplissage des coffrages, de même qu’enrobage des armatures. Cela donne également lieu à des constructions plus sûres.

Caractéristiques du béton auto-plaçant

Ce matériau possède les avantages suivants :

  • Plus grande rapidité et facilité de mise en œuvre.
  • Remplissage optimisé des coffrages.
  • Il n’est plus nécessaire d’avoir recours à un système de vibration pour faciliter la mise en place.
  • Absence de nuisances sonores, ce qui donne lieu à l’amélioration des conditions de travail de la main d’œuvre.
  • Surface régulière et plane (toutefois le temps de séchage est plus long que dans le cas du béton classique).
  • Capacité de bétonnage de formes plus complexes.

Une composition particulière

Ce béton dit « léger » est constitué d’un volume de pâte plus élevé. Ce qui signifie que les quantités en matériau devant être incorporées au mélange s’avèrent plus conséquentes, comparativement au béton ordinaire.

Un plus grand volume de pâte contribue à limiter la présence de granulats dans la composition, tout en réduisant les frottements. C’est finalement ce qui rend le mélange plus fluide et assure une tâche de remplissage des coffrages plus aisée.

De fines quantités de minéraux millimétriques sont ajoutées – en des volumes dépassant ceux des bétons classiques – dans le but d’assurer la maniabilité du béton auto-plaçant. De plus, des adjuvants sont intégrés au mélange : ces super-plastifiants garantissent l’obtention d’un mélange des plus fluides.

N’hésitez pas à utiliser l’annuaire de notre site pour le repérage d’entrepreneurs du bâtiment qui disposent d’un savoir-faire concernant ce matériau et utilisent fréquemment le béton auto-plaçant dans la mise en œuvre d’ouvrages.

Pour en savoir plus :

Articles en relation