Comment stopper l’humidité dans un mur ?

moisissure

Vous constatez des traces d’humidité sur l’un de vos murs ? Que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, vous devez réagir vite dans le cas de :

  • décollement des revêtements muraux ;
  • d’odeur anormale ;
  • de condensation ;
  • de moisissures ou de salpêtre ;
  • de fissures ;
  • de noircissement et de cloques sur l’enduit.

Vous devez alors solliciter l’avis d’un professionnel, tel qu’un plaquiste, un maçon, un peintre en bâtiment. Cet artisan établira un diagnostic et évaluera les travaux à entreprendre pour solutionner le problème. Demandez un devis détaillé et le délai d’intervention.

Pourquoi mon mur retient l’humidité ?

Un mur intérieur doit rester sec et les murs extérieurs sécher rapidement après la pluie. L’eau infiltrée dans un mur met la construction en danger. Les causes sont diverses. Il convient d’en identifier la provenance, pour la traiter au mieux. Si c’est le plafond qui apparaît humide, il peut s’agir d’une fuite du toit pour une maison individuelle, ou de l’étage du dessus, dans un appartement. Mais si ce sont les murs, les cloisons, le problème vient :

  • d’un manque de ventilation ;
  • d’une remontée d’humidité d’un sol à saturation ;
  • d’infiltrations par une fissure ou provenant des fondations.

Des problèmes qui ne disparaîtront pas tout seuls, mais qui, au contraire, prendront de l’ampleur au fil du temps.

Quels sont les travaux pour y remédier ?

Sur un mur extérieur, des travaux de maçonnerie sont nécessaires. Le maçon rebouchera les fissures et traitera la surface à l’aide d’un produit hydrofuge. Le cas échéant, il procédera à un drainage des sols, à un cuvelage pour protéger la cave, le garage en sous-sol, ou posera une protection étanche pour les fondations. Pensez à l’isolation des murs par l’intérieur. Faites vérifier l’état de la VMC (ventilation mécanique centralisée) ou faites-en installer une. Un spécialiste de l’humidité dans le bâtiment, préconisera un assèchement des murs.

Faites alors établir un devis pour une centrale d’assèchement. Il en existe de 3 types. L’électro-osmose couplée à des sondes posées dans les murs et l’électro-magnétique sans travaux supplémentaires. Elles fonctionnent en permanence et l’assèchement nécessite de 6 à 18 mois. Enfin, la géomagnétique, un dispositif autonome basé sur le champ électromagnétique de la terre.

Pour en savoir plus :

Articles en relation