Maçonnerie : matériaux, produits et proportions

Maçonnerie : matériaux, produits et proportions

Les ouvrages de maçonnerie sont, de nos jours, de plus en plus perfectionnés et modernisés. Si les matériaux de base sont généralement la pierre, la brique et le ciment, de nouveaux produits entrent en jeu de manière à obtenir du plus solide et durable.

Matériaux de construction

Les constructions en dur sont très privilégiées aujourd’hui, pour leur solidité et pérennité. Diverses matières entrent en scène :

  • La pierre naturelle, brute ou taillée. Ses blocs sont alignés de manière à monter une structure, mur et dallage, résistante à toute épreuve.
  • La brique, plus couramment utilisée dans un ouvrage de maçonnerie, est issue d’un moulage d’argile et d’eau et se présente sous diverses couleurs en fonction des matières qui oxydent l’argile du sol. Dans certains pays, la brique, une fois moulée, est seulement séchée au soleil avant utilisation. Dans d’autres, elle est cuite dans un four industrialisé de manière à lui conférer sa solidité. La brique est moulée sous différentes dimensions selon les besoins.
  • Le bloc de parpaing ou bloc-béton est issu d’un moulage de gravillons, de sable et d’eau, liés à du ciment ou à d’autres produits d’enduit. Il est privilégié pour sa forte résistance aux intempéries et au temps.

Produits de maçonnerie

Les matériaux de construction requièrent des produits de liaison pour assumer leurs fonctions :

  • Le ciment, une fois mélangé avec du sable et d’eau, est le liant idéal pour constituer le mortier. Il est privilégié pour sa rapidité de prise et sa résistance aux intempéries. Les proportions généralement utilisées pour le mortier sont de deux doses de ciment pour une dose de sable et d’eau.
  • La chaux hydraulique, ou chaux grasse est utilisée comme liant. Mélangée au ciment, elle donne le mortier bâtard. La chaux est également connue pour ses vertus antiseptiques.
  • Le plâtre, mélangé à de l’eau, servira aussi bien de liant que de joint. Il est très prisé pour sa texture blanche et sa facilité d’utilisation, car il peut servir à aplanir les surfaces poreuses des murs et des plafonds, entre autres. En termes de proportions, il suffira de bien mélanger de la poudre de plâtre avec de l’eau jusqu’à obtention d’une pâte homogène et onctueuse.
  • Les agrégats servent à fabriquer le béton : sable, débris organiques, graviers…

Un professionnel de la maçonnerie, de votre ville, sera à même de vous indiquer les bonnes proportions pour un résultat optimal.

En savoir plus :

Tout savoir sur le béton matricé

Articles en relation