Pourquoi est-il nécessaire de faire intervenir un maçon pour ses travaux d’extérieur ?

Pourquoi est-il nécessaire de faire intervenir un maçon pour ses travaux d’extérieur ?

Le maçon est le premier intervenant sur un chantier de construction. Il participe à plusieurs étapes du gros œuvre y compris pour effectuer les travaux d’extérieur. Pluridisciplinaire, le maçon professionnel est capable de travailler sur un projet de construction neuve et sur un projet de rénovation et d’aménagement de bâtiment.

Le maçon : quelles prestations ?

Le maçon élabore la structure de base d’un bâtiment. Il opère aussi bien à l’horizontale afin d’élever la construction qu’à la verticale pour concevoir le socle stabilisant l’ensemble de la structure (fondations et terrassement).
Il est donc particulièrement sensibilisé à la fonction d’étanchéité des éléments. De même, le maçon sait s’adapter selon la nature du terrain pour constituer les murs porteurs en assemblant les matériaux sélectionnés.
Le maçon professionnel est donc capable de déchiffrer et d’interpréter les plans d’architecte. L’objectif est notamment de respecter dans son travail les emplacements requis pour l’intervention d’autres corps de métier sur chantier tels que le plombier ou l’électricien. Il peut aussi s’occuper des travaux de démolition si besoin.

Façadier, plâtrier et carreleur

Plus spécifiquement pour les travaux d’extérieur, le maçon s’avère être l’interlocuteur idéal pour le ravalement de façade. En effet, ce type de travaux réclame des connaissances pointues en termes d’isolation et d’étanchéité. Son savoir-faire technique participe ainsi au confort et à la pérennité des lieux de vie.
Le maçon réalise les finitions extérieures en se substituant par exemple au plâtrier. Cela nécessite tout de même une connaissance technique élargie des matériaux (béton, pierre, bois), des enduits à base de liants hydrauliques, de liants teintés ou prêts à l’emploi.
Notez que le maçon est susceptible de se muer en véritable carreleur pour créer une terrasse, un chemin dans les jardins ou délimiter un coin piscine.

Maçon : quelle est sa formation ?

Un professionnel peut détenir un CAP « Maçon », un BEP « construction bâtiment gros œuvre » ou un Bac Pro « aménagement finitions ». En conclusion de son cursus, le futur maçon est soumis à la réalisation d’une habitation sur un ou deux niveaux. Cela implique de maitriser les maçonneries, la pose de composants, d’enduits, de canalisations, de gaines et des éléments en béton armé.
Lorsque vous sélectionnerez un maçon pour réaliser vos travaux d’extérieur de votre maison, pensez à lui demander sa carte d’identité professionnelle. Celle-ci comporte notamment l’ensemble des formations suivies, ainsi que ses qualifications et ses diplômes. C’est un premier critère afin de vous aiguiller dans votre choix.

Les obligations et les garanties offertes par le professionnel

Un maçon professionnel a l’obligation de vous délivrer un devis détaillé précisant la nature et le volume des équipements et matériaux nécessaires aux travaux. Le devis ferme et définitif mentionne impérativement le coût de la main d’œuvre.
Ce devis détaillé permet justement de pouvoir comparer les prestations et les tarifs en fonction des maçons de votre région. Sachez par ailleurs que le maçon doit laisser le chantier propre et prêt à être utilisé par les autres corps de métier (par exemple: enlever les gravats après travaux) et s’assurer du bon suivi des travaux.
En termes de garantie, selon l’ouvrage, la garantie principale sera biennale ou décennale, cette dernière vous assurant contre les malfaçons. De plus, une garantie de parfait achèvement est obligatoire. Cela signifie que vous devez inspectez minutieusement l’ouvrage en fin de chantier. Enfin, le maçon doit pouvoir prouver qu’il dispose d’une assurance multirisque professionnelle.

En savoir plus :

Analyser les sols avant de poser les fondations

Articles en relation