Réaliser une étude géotechnique avant de construire

Réaliser une étude géotechnique avant de construire

Si vous souhaitez faire construire une maison, il peut être très utile de faire réaliser une étude géotechnique, aussi appelée étude de sol. Quelles sont les missions de cette étude et ses intérêts ?

Les missions de l’étude géotechnique avant tout projet de construction

Réaliser une étude géotechnique répond à plusieurs missions :

  • la maîtrise des risques naturels susceptibles de peser sur le projet de construction, afin de les cerner et d’apprécier les aléas qui en découlent ;
  • l’optimisation des principes de fondation qui seront utilisés pour soutenir le bâtiment ; par exemple, si un mètre de profondeur suffit pour des fondations solides, pourquoi creuser le double ? Les surcoûts inutiles seront ainsi évités. De même seront mises en évidences les anomalies du terrain avant tout démarrage du projet de construction, ce qui évitera de devoir par la suite suspendre le chantier et réadapter le projet aux données concrètes du terrain ;
  • la garantie du projet : lorsque l’étude est réalisée par un bureau d’études titulaire des assurances adéquates, cela permet au maître d’ouvrage de se retourner vers un tiers en cas de désordres touchant l’édifice dans les dix ans qui suivent sa construction ;
  • la suppression de tout autre désagrément à moyen terme. Connaître la nature du sol sur lequel reposera la future maison permet d’adapter de manière optimale les fondations au contexte géologique local. Pourront ainsi être évités par la suite des problèmes tels que des fissures ou des des remontées d’eau par capillarité.

Une étude parfois obligatoire

Dans certains cas, l’étude géotechnique est rendue obligatoire par l’existence d’un plan de prévention des risques ou des exigences particulières de la part de l’assurance, du banquier ou encore du constructeur. Mais elle est aussi vivement conseillée, notamment lorsque les parcelles sur lesquelles sera érigée la future construction peuvent être pénalisées par :

  • la présence de remblais potentiellement pollués ;
  • la présence d’argiles sensibles au retrait par dessiccation ou gonflement ;
  • la présence d’une nappe phréatique ;
  • la possible présence de cavités naturelles ou artificielles ;
  • un risque sismique ;
  • une sensibilité aux glissements de terrain.

Si vous avez un projet de construction et cherchez des professionnels qualifiés pour vous aider à le réaliser, vous trouverez toutes les coordonnées nécessaires dans l’annuaire du site.

Pour en savoir plus :

Articles en relation