Les travaux de maçonnerie intérieure

Les travaux de maçonnerie intérieure

Compétence, savoir-faire technique et matériel approprié : les travaux de maçonnerie sont loin d’être à la portée de tous les bricoleurs. C’est également le cas pour les travaux de maçonnerie intérieure qui peuvent aussi bien concerner le simple rebouchage des fissures à l’aide d’un enduit adapté mais aussi les moulures ou encore la pose d’un escalier en béton.

Reboucher les trous

Le maçon peut intervenir pour reboucher un trou, opération qui nécessite une préparation importante. Il s’agit notamment de débarrasser du trou tout ce qui serait susceptible de perturber l’accroche de l’enduit. Pour ce faire, il faut utiliser une technique pulvérulente efficace. Les contours du trou dans le mur doivent aussi être nettoyés et résistants. Le maçon peut si nécessaire dégager de la matière ou de l’enduit pour recouvrer une surface saine.
Tout dépend ensuite des dimensions et de la profondeur du trou. Pour combler des petits trous liés à l’insertion de cheville dans le mur, l’usage d’un enduit en tube classique est suffisant. Pour des trous de taille plus conséquente, l’enduit de rebouchage en poudre est préconisé. Dans le cas d’un enfoncement dans l’enduit, le maçon applique un enduit de rebouchage prêt à l’emploi.

Reboucher les fissures

Avant d’intervenir, le maçon émet dans un premier temps un diagnostic sur les fissures perceptibles d’un mur. Il faut distinguer les fissures superficielles qui affleurent uniquement en surface des fissures qui traversent de part en part le mur sur toute son épaisseur.
Pour réparer les fissures des cloisons intérieures inesthétiques mais non dangereuses pour la solidité de votre paroi, le professionnel s’intéresse à leur origine. Il élabore alors une stratégie selon que la fissure provienne du plâtrage, des enduits, des carreaux de plâtre ou des plaques de plâtre.
Deux solutions sont envisageables : l’application d’un enduit de rebouchage ou de mastic (ou résine). Cette dernière option est conseillée pour réparer des fissures sur du bois, des fissures qui nécessitent de la souplesse et des réparations en milieu humide (salle de bain par exemple).

Monter une cloison

Fixe ou non, une cloison sépare deux espaces d’une habitation pour identifier des lieux de fonctionnalité. Une cloison assure également une isolation acoustique, protège des nuisances olfactives ou visuelles et octroie de l’intimité. Enfin, les cloisons constituent de véritables pare-feux.
Le maçon a la compétence de monter une cloison conçue à partir de divers matériaux : plaque de plâtre en bords amincis ou arrondis, plaque alvéolaire, carreaux de plâtre plein ou creux à tenons et mortaises, plaque en matières naturelles (gypse et fibre de cellulose), brique, béton cellulaire et brique de verre.

Bon à savoir : si le maçon professionnel est apte à monter une cloison, il peut aussi la démolir, celle-ci n’étant pas considérée comme un mur porteur par définition.

Les travaux de maçonnerie intérieure sont initiés soit pour réparer des trous et des fissures, soit pour réaménager les espaces de vie pour plus de fonctionnalités et plus d’esthétisme. Si vous projetez de tels travaux pour votre maison ou pour votre appartement, n’hésitez pas à solliciter le savoir-faire d’un maçon près de chez vous.

Pour en savoir plus :

Articles en relation